Objectifs

Programme totalement novateur au sein des actions menées par les instituts internationaux de recherche, ce projet vise notamment à restituer toute sa place à la culture matérielle.

Portant sur les colorants de synthèse utilisés de 1850 à 1914, leurs inventeurs, chimistes et teinturiers, et leurs utilisateurs, manufactures et maisons de coutures, le projet articule sources, documentation et pièces textiles conservées dans les collections publiques françaises. A terme, il s’agit de lier les données de l’histoire des sciences à des faits textiles, attestés matériellement au sein des collections publiques françaises.

Les dialogues déjà engagés avec les personnels scientifiques des collections publiques françaises montrent l’extrême besoin de connaissances précises sur l’objet d’étude, avec références associées. En effet, seulement une pièce de vêtement des collections publiques françaises a été signalée à ce jour comme pouvant être le produit d’un colorant de synthèse (Musée de l’impression sur étoffes de Mulhouse).