Beiges – Gris – Bruns – Ocres

Acacia à cachou (Acacia catechu L.)

Petit arbre épineux de la famille des acacias, originaire de l’Himalaya et poussant naturellement dans toute l’Asie du sud-est. Également introduit en Afrique et Amérique tropicale, le bois de coeur du cachou renferme des tanins catéchiques (qui s’oxydent au soleil), donnant des roux orangés ou des bruns avec les mordants ferreux.

colorants relatifs : tanin catéchique

 

Aulne ou Vergne (Alnus glutinosa L.) – Aulne de montagne (Alnus incarna L.) – Aulne rouge (Alnus rubra Bong.)

Ces arbres qui poussent au bord des eaux ont une répartition géographique large dans les zones tempérées et montagneuses. Les écorces sont principalement utilisées et donnent des gris foncés avec les mordants ferreux.

colorants relatifs : tanin ellagique

 

Bourdaine (Frangula dodonei Ard.)

Arbuste d’Europe, d’Afrique du nord et du nord-ouest de l’Asie. Avec ses écorces, on obtient selon la concentration des jaunes dorés ou des camels. les fruits riches en flavonoïdes, donnent des jaunes.

colorants relatifs : tanin – flavonoïde

 

Chataignier (Castanea sativa Miller.)

Le bois de cet arbre donne des beiges jaunes ou des ocres jaunes et verts avec les mordants au fer.

colorants relatifs : tanin ellagique

 

Chêne Pédonculé (Quercus robus L.) – Chêne Rouvre ou Chêne Sessile (Quercus petraera Liebl.) – Chêne Vélani (Quercus ithaburensis Decne.)

Les écorces de ces arbres donnent des beiges jaunes ou des ocres jaunes et verts avec les mordants au fer.

colorants relatifs : tanin ellagique

 

Faux Gambier ou Cu Nâu (Dioscorea cirrhosa Lour.)

Liane vivace que l’on retrouve en Chine, Thaïlande, au Vietnam, Laos et Japon. Les tubercules de préférence fraîches renferment des tanins catéchiques (qui s’oxydent au soleil) donnant des roux ou des bruns avec les mordants ferreux.

colorants relatifs : tanin catéchique

 

Gambier (Uncaria gambir Roxb.)

Liane souvent cultivée en arbuste rampant, probablement originaire d’Indonésie. Les feuilles et les jeunes rameaux feuillus renferment des tanins catéchiques (qui s’oxydent au soleil) donnant des roux ou des bruns avec les mordants ferreux.

colorants relatifs : tanin catéchique

 

Grenadier Punica granatum L.)

Arbuste à feuillage caduc, indigène du sud-est de l’Europe jusqu’à l’Himalaya. L’écorce des grenades donnent des jaunes dorés ou des gris noirs avec les mordants ferreux.

colorants relatifs : tanin ellagique

 

Bahera ou Myrobolan bellérique (Terminalia bellirica Roxb.) – Cadou (Terminalia chebula Retz.)

On utilise la peau et la pulpe des fruits de ces arbres originaires d’Inde, du Népal, de Birmanie, Chine et Malaisie. Les myrobolans donnent des beiges jaunes ou des gris noirs avec les mordants ferreux.

colorants relatifs : tanin ellagique et gallique

 

Nerprun Alaterne ( Rhamnus cathartica L. ) – Nerprun Purgatif ( Rhamnus cathartica L. )

Originaires d’Europe, d’Afrique du Nord et d’Asie, les écorces et les fruits riches en tanins donnent des mordorés et ocres verts.

colorants relatifs : tanin – anthraquinone

 

Noix de Galles de Chêne à Galle (Quercus infectoria G. Olivier)

Excroissances tumorales des chênes produites suite à une agression de type insecte ou maladie. Ces galles produisent un colorant beige quasiment incolore qui fonce très fortement au fer. Principalement utilisé comme traitement avant le mordançage sur les fibres cellulosiques. Il aide à faire monter le mordant et le colorant et protège les couleurs des UV.

colorants relatifs : tanin gallique

 

Noyer (Junglans regia L.) – Noyer noir (Junglans nigra L.) – Noyer cendré (Juglans cinera L.) – Noyer des Andes (Juglans neotropica L.)

Originaire des Amériques et d’Asie et cultivé en Europe pour son bois. On utilise en teinture les brous (enveloppes charnues de la noix), qui donnent des tons fauves et bruns.

colorants relatifs : tanin – naphtoquinone

 

Oseille ( Rumex acetosa L. )

Patience ( Rumex patientia L. ) – Patience sauvage ( Rumex obtusifolius L. )

On les retouve aujourd’hui sur chaque continent. Les racines et rhizomes donnent des rouges-orangés, qui brunissent avec les mordants ferreux car contiennent des tanins.

colorants relatifs : tanin – anthraquinone

 

Quebracho colorado de santiago (Schinopsi lorentzii Engl.) – Quebracho colorado du chaco (Schinopsi balansae Engl.)

Les bois de coeur de ces arbres orginaires d’Amérique du sud renferment des tanins galliques et ellagiques.  

colorants relatifs : tanin ellagique et gallique

 

Rhubarbes officinales ou “Rhubarbe de Chine” (Rheum palmatum L. et Rheum officinale Baillon)

Originaire des régions montagneuses de l’est du Tibet et de l’ouest de la Chine jusqu’en Mongolie, ses rhizomes donnent des jaunes orangés chauds avec les mordants d’alun et des mordorés et ocres verts avec les tanins.

colorants relatifs : tanin – anthraquinones

 

Sorgho ou Mil des teinturiers (Sorghum bicolor L.)

Originaire du centre-est de l’Afrique, le sorgho est une graminée à tige rigide. Les parties colorées de ses tiges contiennent des anthocyanes et des tanins.

colorants relatifs : tanin – anthocyane

 

Sumac des corroyeurs (Rhus coriaria L.) – Sumac de Chine (Rhus chinensis Mill.)

Pour le sumac des corroyeurs (origninaire du Moyen-Orient), on utilise les feuilles. Pour le sumac de Chine (originaire d’Asie), on utilise les galles. Les deux espèces renferment des tanins galliques qui donnent des beiges ou des gris violacés avec les mordants ferreux.

colorants relatifs : tanin galliques

 

Sumac vinigrier (Rhus typhina L.) – Sumac glabre (Rhus glabra L.) – Sumac aromatique ( Rhus aromatica Aiton)

Les écorces de ces sumac renferment des tanins galliques qui donnent des beiges ou des gris violacés avec les mordants ferreux.

colorants relatifs : tanin gallique

 

Tara (Caesalpinia spinosa Kuntze.)

Arbuste épineux dont les gousses mûres renferment des tanins galliques et ellagiques qui donnent des beiges rosés ou des gris violacés avec les mordants ferreux.

colorants relatifs : tanin ellagique et gallique

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search